Mon chat souffre de cystite : que faire ?

Mon chat souffre de cystite : que faire ?

Les chats sont connus pour présenter facilement des troubles urinaires et, contrairement à une idée répandue, ce ne sont pas les calculs qui sont le plus souvent en cause. Dans plus de la moitié des cas, l’origine de l’inflammation de la vessie (cystite) reste mystérieuse ! Mais alors, que faire en cas de cystite chez le chat ?

Une cystite chez le chat : qu’est-ce que c’est ?

Avant de se demander quoi faire contre une cystite chez le chat, il est intéressant de comprendre les origines de cette maladie. Une inflammation se développe parfois dans la vessie, provoquant une affection douloureuse, la cystite. Chez le chat, dans la majorité des cas, il s’agit d’une « cystite idiopathique ». Ce type de cystite apparaît surtout lorsque le chat est stressé et s’apparente à la cystite interstitielle, une maladie chronique observée chez la femme.
La cystite du chat peut aussi avoir une origine immunitaire, ou être la conséquence d’une infection par des bactéries ou des virus. Elle n’est pas contagieuse, ni pour l’homme, ni pour les autres animaux.

Quels sont les signes de cystite chez un chat ?

Chez un chat, une cystite se manifeste par un ou plusieurs des symptômes suivants : le chat reste très longtemps dans sa litière, il miaule ou montre qu’il souffre lorsqu’il urine, son urine peut être teintée de sang et il paraît abattu. Que faire dans ces cas où le chat semble avoir une cystite ?
N’attendez pas pour le présenter à votre vétérinaire car il est urgent de le soulager.
Lorsqu’aucune cause évidente de cystite n’est mise en évidence, la crise dure environ une semaine mais les récidives sont fréquentes : plus de la moitié des chats rechutent si rien n’est fait pour limiter les risques ensuite.

Qui sont les chats risquant de souffrir d’une cystite ?

La majorité des cas de cystite d’origine non identifiée concerne des chats mâles, relativement jeunes. L’excès de poids est un facteur de risque.
Le stress est un facteur déclenchant de la cystite et celle-ci apparaît donc plus volontiers chez les chats décrits comme « nerveux » ou « peureux », qui ont tendance à se cacher lors de l’arrivée de visiteurs par exemple. Plus le nombre de chats vivant ensemble est élevé, plus la probabilité de cystite est importante car les conflits entre chats sont des sources importantes de stress.

Mon chat a une cystite : que faire ?

Que faire en cas de cystite chez un chat ? Le vétérinaire vous indiquera le traitement adéquat, qui dépend évidemment de l’origine de la cystite. S’il s’agit d’une cystite idiopathique (sans cause précise identifiée), plusieurs précautions peuvent être prises pour limiter le risque de réapparition des crises.

  • Encouragez votre chat à boire en multipliant les points d’eau et en renouvelant leur contenu fréquemment.
  • Que faire en cas de cystite chez le chat s’il ne veut pas plus s’hydrater ? Donnez-lui éventuellement un aliment humide (associé ou non aux croquettes) pour augmenter la consommation d’eau.
  • Assurez-vous que le chat peut accéder librement à son bac à litière, sans crainte d’être dérangé.
  • Aménagez l’environnement du chat de manière à lui procurer des occasions de grimper, de jouer ou de sortir. Il faut qu’il ait accès à des cachettes et des postes d’observation en hauteur.

 

  • Au travers des yeux de votre chat

    Comment votre chat voit-il le monde ?

    Jouez

  • Promesse Friskies®

    Notre engagement envers les propriétaires de chat

    En savoir plus

  • Galerie

    ​Dans notre galerie : publicités télévisées, vidéos et fonds d'écran

    Visionner et partager